Une Vague De Pénalités Manuelles Pour Liens Sortants Factices !

Nous avons essayé, dans cet article, de répertorier les différentes pénalités imaginées par les ingénieurs de Google, sachant qu’il est complexe d’en parler avec exactitude puisque Google n’a quasiment jamais communiqué sur ce point. La plupart des informations includes dans cet article sont donc issues de checks empiriques, de discussions dans des forums, d’avis d’experts, and many others.

Les pénalités Google font parler d’elles et pour trigger, si vous êtes un jour touché, elles peuvent nuire à la visibilité de votre site internet. Vous constaterez alors une baisse de votre référencement et donc une perte de visibilité sur Google. Si votre positionnement sur Google perd de la vitesse, si lors d’une mise à jour de Google vous avez l’impression d’avoir été pénalisé, il est encore temps d’agir !

Google a utilisé dernièrement, lors d’une campagne de communication contre la vente de liens (paid linking), une pénalité consistant à faire baisser, dans la barre d’outils qu’il propose (Googlebar), la valeur du Pagerank affiché, sans que cela affecte, a priori, le positionnement du site dans ses résultats sur les requêtes saisies par les internautes.

Là encore, un silence de cathédrale nous revient de la part de Google lorsque ces pénalités sont évoquées. Difficile donc de faire la part des choses entre mythe et réalité… Mais il semblerait bien que ces pénalités punissent une sur-optimisation des pages du website (key phrase stuffing, texte et liens cachés, and so forth.) et ne touchent que certaines pages d’un web site et pas les autres.

Les pénalités Google, celles que le moteur de recherche infligerait délibérément, ont toujours gardé leur part de mystère. La firme communique très peu sur le sujet et les rumeurs vont bon practice. Ce qui est pris pour une pénalité est souvent la conséquence d’une mise à jour de l’algorithme de classement, qui a revu les critères du positionnement en votre défaveur.

La sandbox (ou bac à sable): pénalité sanctionnant apparemment les liens entrant (trop massifs d’un coup, toujours le même texte d’ancre, and many others.), le web site n’a aucune possibilité de positionnement en première web page avant plusieurs semaines. Le website est référencé mais pas positionné. Cette pénalité semble disparaître au fur et à mesure mais avec le geant Google, il faut être affected person et bien comprende sa politique.

Touché par une pénalité algorithmique, vous constatez que l’ensemble du website est touché. Il en résulte un déclassement – souvent lourd – des pages dans les résultats de Google. Réalisée de manière automatisée, l’software de ces filtres occasionne malheureusement des dommages collatéraux, à savoir, des websites respectueux des codes du géant américain.

Les pénalités manuelles, infligées par Google, sont directement pratiquées par les employés de la société – les « quality rater », dont le rôle quotidien est de contrôler la qualité du web site visité. Car, sans pertinence des résultats naturels du moteur de recherche, les utilisateurs se tourneraient vers une autre solution de recherche (comme Bing, par exemple).

Si vous avez été sanctionné par une pénalité réelle, c’est un membre de l’équipe Search Quality qui a dû vous l’infliger. Si vous êtes inscrit aux Outils pour Webmasters de Google (Google Search Console), vous en avez probablement été informé par message. Il faudra passer par là également pour demander le réexamen de votre web page net, et espérer voir la pénalité disparaître.

Responsable Marketing et Communication, Baptiste est chargé du développement advertising et de l’picture de marque de JVWEB. Il gère également la politique de communication interne au sein de l’entreprise. Doté d’un profil scientifique et d’un background en advertising and marketing digital, Baptiste bénéficie d’une expertise sur les applied sciences de l’information et de la communication les plus innovantes, au service du advertising.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *